Vos questions

Retrouvez ici toutes les questions émises par les participants sur le projet de création d'un nouvelle ligne de métro depuis l'ouest de l'agglomération lyonnaise.

vos questions

Filtrer :

  • Bonjour, le remisage des rames de la ligne se fera dans un dépôt existant ou dans un nouveau ? Dans quelle secteur sera-t-il construit ?

    Le tracé et l'implantation des stations

    Autres

    Dans le cadre des études préliminaires qui se déroulent sur toute l'année 2019, la question du centre de maintenance est regardée attentivement.
    Il est d'abord étudié la faisabilité de raccorder la ligne E techniquement (c'est à dire sans voyageurs, uniquement pour faire transiter des rames hors service commercial) à la ligne A ou à la ligne D, pour que les rames de la ligne E puissent accéder aux dépôts de Poudrette (centre de maintenance des lignes A et B) ou du Thiolley (centre de maintenance de la ligne D) pour y être maintenues.
    En parallèle, au cas où ce raccordement technique serait impossible, trop coûteux, ou inexploitable, des terrains sont recherchés, le plus proche possible de la ligne E, pour y implanter un éventuel centre de maintenance.
    La partie remisage devrait pouvoir se faire dans les arrières-gares prévues aux extrémités, et en ligne, comme ce sera le cas dans le prolongement de la ligne B à St Genis Laval Hôpitaux Sud.

  • En attendant le métro E, c'est à dire au moins une dizaine d'années, est-il prévu dans un délai assez court, d'améliorer la fréquence de la ligne C21 et tout particulièrement le soir après 21:00 ainsi que les week-ends où il nous faut attendre plus de 30 mn et être transportés dans des bus bondés.
    Le C21 est la seule ligne desservant le point du jour et l'ouest lyonnais dans ces moments-là.

    Autres

    Point-du-jour

    Le SYTRAL étudie chaque année l'évolution de l'exploitation du réseau existant et ajuste les dimensionnements et fréquences des lignes du réseau selon leur fréquentation.
    Votre remarque ne concernant pas directement le projet de nouvelle ligne de métro E, nous la transmettons au service concerné qui pourra l'analyser.
    A plus long terme, le SYTRAL a prévu de travailler sur une ligne forte, axe A2 du plan de déplacements urbains, entre Francheville, Sainte-Foy-Lès-Lyon et Perrache.

  • Bonjour, je possédait une question concernant le dépôt de ce futur Métro E :
    Où les rames du métro E seraient t-elle stockées ? Dans un nouveau dépôt construit pour l'occasion ou bien dans un des dépôt déjà existant (Thiollet ou Poudrette) et dont les rames pourront accéder par la mise en place d'une liaison des voies avec MA ou MD au niveau de Bellecour ou Hôtel de Ville ? Ou bien d'une autre façon encore ?
    Car ce point n'a je crois été évoqué nul part et il me semble relativement important.

    Autres

    Autres

    Dans le cadre des études préliminaires qui se déroulent sur toute l'année 2019, la question du centre de maintenance est regardée attentivement.
    Il est d'abord étudié la faisabilité de raccorder la ligne E techniquement (c'est à dire sans voyageurs, uniquement pour faire transiter des rames hors service commercial) à la ligne A ou à la ligne D, pour que les rames de la ligne E puissent accéder aux dépôts de Poudrette (centre de maintenance des lignes A et B) ou du Thiolley (centre de maintenance de la ligne D) pour y être maintenues.
    En parallèle, au cas où ce raccordement technique serait impossible, trop coûteux, ou inexploitable, des terrains sont recherchés, le plus proche possible de la ligne E, pour y implanter un éventuel centre de maintenance.
    La partie remisage devrait pouvoir se faire dans les arrières-gares prévues aux extrémités, et en ligne, comme ce sera le cas dans le prolongement de la ligne B à St Genis Laval Hôpitaux Sud.

  • Le secteur de l'Ouest lyonnais est actuellement desservi par deux types de services
    -le métro ligne D et les bus du Sytral (autorité organisatrice Métropole)
    -le tram train de l'activité TER (autorité organisatrice Conseil Régional)

    Quelles ont été les échanges et les conclusions de ceux-ci entre les deux autorités organisatrices (infrastructure, exploitation, tarification) ?

    La connexion aux autres modes de transport

    Autres

    Le SYTRAL et la Région ont des échanges réguliers et des réunions de travail pour optimiser l'interconnexion entre leur réseau.

    Ces réflexions communes ont permis de mettre en perspective que le Tram-Train de l'Ouest Lyonnais (TTOL), de compétence du conseil régional Auvergne-Rhone-Alpes, et la nouvelle ligne de métro E sont des infrastructures de transport complémentaires. Hormis le secteur de la gare d'Alaï, et le secteur de St Paul (dans le cas du scénario Hôtel de Ville), les deux lignes ne desservent pas les mêmes secteurs et n'ont pas les mêmes rôles.

    Ces réseaux peuvent être complémentaires : ainsi, les habitants de l'ouest et du Sud-Ouest pourraient laisser leurs voitures au profit d'un trajet combiné TTOL + ligne E, en fonction de leur destination finale, qui n'est pas forcément l'une des gares desservie par le TTOL. Aujourd'hui un abonnement combiné TCL/ TER existe.

    Si cette nouvelle ligne de métro E est décidée, il est prévu d'accompagner sa réalisation par une réorganisation du réseau de bus de l'Ouest de l'agglomération qui permettra aux communes de bénéficier au mieux de cette nouvelle ligne de métro. De plus, des aménagements de voirie sont prévus pour permettre une bonne accessibilité aux stations aux piétons, aux vélos et à l'ensemble des modes actifs. Concernant TTOL, une travail en concertation avec la Région sera également réalisé.

  • Bonjour,

    Cet investissement a pour but principal de faciliter les mouvements pendulaires des résidents de l'ouest lyonnais.

    Pour le justifier, vu son cout, il faut densifier les territoires concernés donc accentuer le phénomène.

    Pourquoi ne pas consacrer le budget à développer des "zones économiques " sur les territoires concernés afin de déplacer les emplois une fois au lieu des travailleurs tous les jours ?

    De plus, cela limitera la création d'infrastructures de rabattement supplémentaires qui vont contribuer à l'artificialisation des sols.

    Bien à vous.

    Autres

    Autres

    Le SYTRAL est l'autorité organisatrice des transports de la Métropole et du département du Rhône. Nous travaillons en lien étroit avec la Métropole sur le volet développement économique. Un rendez-vous d'acteurs dédié au développement économique a d'ailleurs eu lieu dans le cadre de la concertation du projet de nouvelle ligne E, afin d'étudier l'optimisation de la desserte des sites concernés.

  • Vous estimez les dépenses d’exploitation de la future ligne à 8€/km sur la base des dépenses actuellement constatées sur les lignes existantes. A quel montant s’élèvent les dépenses par kilomètre sur les lignes existantes ?

    Merci.

    Autres

    Autres

    Le coût d'exploitation des lignes de métro existantes varie entre 6€/km et 10€/km, en fonction des lignes et des années. Le coût moyen d'exploitation de l'ensemble du réseau métro de Lyon est de 7,9€/km pour l'année 2018.

  • Bonjour,
    Dans le cas d'un tracé en direction de Saint Paul et Hotel de Ville, est-ce qu'il a été étudié la possibilité de création d'une station au niveau de Vieux Lyon, en interconnexion avec la ligne D du métro ?
    Le tracé en plan et le profil en long de cette nouvelle ligne de métro E semblent tout à fait compatibles avec la création d'une station sur cette zone, et qui permettrait d'avoir une correspondance supplémentaire.

    Le tracé et l'implantation des stations

    Autres

    L'intérêt que vous citez : correspondance avec la ligne D, en plus des lignes A et C et réalisation de la connexion Hôtel de Ville - Vieux Lyon, sont effectivement intéressants.
    Lors des études de faisabilité, une nouvelle station à Vieux Lyon a été étudiée (cf. pp 107 à 113 du dossier de concertation). Plusieurs contraintes fortes ont été mises à jour : complexité de la réalisation de la station Vieux Lyon sur le parvis de la Cathédrale, induisant des aléas de planning et des risques d'augmentation du coût.
    Dans le cadre des études préliminaires, l'opportunité d'une station à Vieux-Lyon, dans le scénario Hôtel de Ville pourra être à nouveau confrontée à sa faisabilité technique et à son intérêt dans le maillage territorial (fréquentation, attractivité/ exploitabilité, risques et impacts potentiels, coût, délais, desserte et cohérence avec le développement urbain, évolutivité géographique, etc.). En première approche, cette station serait très profonde, car le tunnel de la ligne E devra passer sous celui de la ligne D (avec un écart entre les deux d'une quinzaine de mètres ). En effet, s'il passait au-dessus, la cathédrale serait ensuite un obstacle.

    C'est dans le cadre du bilan de la concertation que le SYTRAL décidera des suites données au projet, basées sur les enseignements de la concertation, et décidera, le cas échéant, d'études complémentaires.

  • Je pose mon message également dans la catégorie "Poser une question" car je trouve ça intéressant d'obtenir une réponse accessible à tous, je m'excuse si il est gênant que j'ai posé mon message dans les deux catégories.

    Bonjour, je viens pour vous donner mon avis sur un point de ce projet qui me semble intéressant à développer : Il serait quand même très efficace et utile d’amener cette ligne à la Part-Dieu.

    Un scénario qui pourrait vraiment être intéressant serait un cas où, après être passé jusqu'à St-Irénée/Trion, le métro E rejoindrait l'arrêt Vieux Lyon pour permettre la correspondance avec le métro D puis remontrait jusqu'à Hôtel de Ville ou Bât d'argent pour faire correspondance avec les lignes A et C. La nouvelle ligne retournerait alors vers le sud pour marquer un arrête à Saxe Lafayette, éventuellement un arrêt à Halles Paul Bocuse - Auditorium puis rejoindrait la Gare Part-Dieu.

    Si l'on décide tout de même de passer par Bellecour après Trion/St-Irénée et que l'on veut toujours rejoindre Part-Dieu, il faudrait éviter de passer par le chemin le plus naturel qui serait l'arrêt Place Guichard car on ferait un doublon un peu bête avec MB, il faudrait alors remonter un peu au nord pour pouvoir desservir l'avenue de Saxe avant de retourner sur Part-Dieu.

    Enfin, si un jour on voudra prolonger la ligne plus loin, il serait vraiment bien de desservir, afin de permettre un véritable axe Est-Ouest les arrêts suivants, mais il ne s'agit ici que d'une hypothèse à très long terme que je souhaitais vous partager : Part-Dieu - Georges Pompidou - Ferrandière - Maisons Neuves - Reconnaissance Balzac - Montchat Place Ronde - Hôpitaux Est - Route de Genas - Sept Chemin

    Merci,
    Mazoyer Leny-Jazz

    Le tracé et l'implantation des stations

    Autres

    Nous prenons bonne note de votre avis et de vos propositions.
    Si des besoins existent de liaison directe entre Presqu'île et Part-Dieu, des connexions (avec correspondance, certes) sont déjà présentes aujourd'hui. Le projet de ligne E de métro propose de desservir l'ouest de l'agglomération grâce à un mode de transport performant, ce dont ce territoire ne dispose pas à ce jour.
    Pour autant, rien n'est figé ; le mode métro est un mode évolutif, qui a la capacité d'absorber une fréquentation supérieure, et donc de prolonger la ligne plus à l'est et/ou plus à l'ouest.

    C'est à l'issue de la concertation, sur la base du bilan rédigé par les garants, que les élus du SYTRAL délibéreront sur les enseignements de la concertation, et sur les éventuelles évolutions à apporter au projet. Cela comprend l'éventuelle évolution de périmètre préconisée, mais également, si le scénario "Hôtel de Ville" était retenu, de se prononcer sur le prise en compte, ou non, d'étudier une station intermédiaire à Vieux Lyon.

  • question : comment a été évalué le tracé Alai - bel-air
    avec la commune concernée FRANCHEVILLE 69340 ?

    on a l'impression d'être mis sur le fait accompli ?

    il n'y a pas la prise en compte de l'environnement et de la pollution

    gare aux retours de bâtons....

    Le tracé et l'implantation des stations

    Alaï

    A ce jour, le tracé "Bel Air - Alaï" n'a pas été évalué. Il s'agit d'une demande qui a été exprimée par plusieurs citoyens, lors des ateliers et des rencontres mobiles organisés dans le cadre de la concertation.
    A l'issue de la concertation, les garants rédigeront un bilan qui sera validé par la commission nationale du débat public. Ensuite, les élus du SYTRAL délibéreront sur les suites données au projet, et les éventuelles évolution tirées des enseignements de la concertation.

    Concernant la prise en compte de l'environnement et de la pollution, il s'agit d'une préoccupation constante du SYTRAL et d'un des objectifs du projet. Vous trouverez des éléments sur cette thématique dans le dossier de concertation, notamment pages 30 à 33, page 47 et page 73.
    Une étude d'impact plus détaillée sera réalisée en 2021 si le projet est poursuivi.

  • Bonjour,

    Il faudrait que la station Libération soit entre l'horloge de Tassin (Gare d'Ecully Demi Lune : jonction des 3 TER de l'ouest lyonnais) et le carrefour Libération et non au centre du carrefour Libération qui attirerait peu ceux qui viennent du coté de l'horloge.
    Pour cela il faudrait aménager des longs couloirs à la station Libération comme à la Part Dieu: une sortie centre commercial et une sortie gare.
    Pour le cas de la station Libération se serait une sortie François Mermet,Général Brosset et une vers la mairie, la gare et l'horloge (clairement indiqué sur les quais du métro E). Certes le temps de marche serait allongé de 3 à 4 min pour ceux qui viennent du coté carrefour Libération mais au moins on captera plus de voyageurs.
    Je verrais bien la station à Demi-Lune Mairie

    Mon avis:
    Bel Air, Gare d'Alaï, Libération, Ménival, Point du Jour, Saint Irénée, Bellecour, Saxe Lafayette ou Place Guichard, Part Dieu

    Le tracé et l'implantation des stations

    Libération / Constellation / Ménival

    Nous notons votre avis argumenté et votre proposition, qui alimenteront les réflexions du SYTRAL dans les études à venir.