Vos avis

Retrouvez ici tous les avis émis par les participants dans le cadre de la concertation préalable sur le projet de métro E.

vos avis

Filtrer :

  • Avis déposé par Madame Le guyader

    Lyon

    Le tracé et l'implantation des stations

    Libération / Constellation / Ménival

    Je souhaite donner mon avis sur l implantation des arrêts de la future ligne de métro E.

  • Avis déposé par Madame LE GUYADER

    LYON

    Le tracé et l'implantation des stations

    Libération / Constellation / Ménival

    Je pense qu'il serait souhaitable que la ligne passe par Bellecour car il y aurait plus de connections( métro )

  • Avis déposé par Monsieur DE LANGRE

    LYON

    Le tracé et l'implantation des stations

    Autres

    Bonjour,
    Habitant le Point du Jour depuis 14 ans, je soutiens le projet d'une ligne de métro pour l'ouest lyonnais.
    La solution la plus logique est d'Alaï à Bellecour et dans le même temps ou dans un deuxième temps, la liaison avec La Part Dieu.
    Une station devra se situer de préférence à St Irenée, vus les établissements scolaires et la résidence universitaire.
    Au Point du Jour, la station devra avoir des sorties place Benedicte Tessier et / ou place des Compagnons de la chanson où un sondage a ete réalisé. Un sondage a été réalisé dans le parc de la Mairie; il serait invraissemblable qu'une station soit installée dans ce parc si nécessaire à la vie du quartier.
    Cordialement

  • Avis déposé par Madame LADREYT

    Francheville

    Autres

    Libération / Constellation / Ménival

    Libération/Constellation/Ménival me semble un bon terminus de la future ligne de métro, à condition :
    - que des aménagements soient faits pour y accéder en évitant une sur-fréquentation automobile (pour la circulation et l'environnement),
    - que des aménagements soient faits pour y stationner, avec une taille suffisante pour accueillir tous les véhicules provenant de l'Ouest.

  • Avis déposé par Monsieur Peter

    Lyon

    Le tracé et l'implantation des stations

    Hôtel-de-Ville

    Comme la majorité des avis semblent être d'accord sur la proposition de prolonger la nouvelle ligne E vers la Part-Dieu, ce qui augmenterait considérablement le budget, je voudrais partager mes avis sur comment effectuer ce prolongement pour un moindre coût. Même si cette consultation concerne strictement la première phase jusqu'à la Presqu'Île, il serait judicieux de considérer l'impact du chantier sur un futur prolongement.

    Si la ligne va être reliée à la Part-Dieu, l'œuvre qui entraînera la plus forte augmentation de la facture sera un nouveau franchissement du Rhône, mais selon le scénario choisi, un tel chantier pourrait être évité.

    Le grand public a rendu un avis majoritairement favorable à l'option Bellecour, mais l'alternative via Hôtel de Ville présente l'occasion unique de résoudre plusieurs défauts du réseau existant du métro lyonnais, en créant deux nouvelles lignes transversales plus cohérentes, et en remédiant par le seul moyen logiquement possible le problème du terminus sud actuel de la ligne C. Avec l'ouverture de la nouvelle ligne E prévue à l'horizon 2030, cette date coïncide avec l'échéance du renouvellement du parc roulant des lignes A et C. La commande d'un matériel commun pour ces lignes aurait l'avantage de réduire les coûts de maintenance.

    Les lignes C et E ayant des tracés fortement dénivelés, un parc de matériel roulant commun, ou avec des légères modifications, semblerait avantageux. Si à l'époque de la construction de la ligne C, les options étaient limitées pour un métro qui pouvait grimper une forte pente, et une ligne en fer à crémaillère présentait la seule solution, il existe aujourd'hui des avancés technologiques et des systèmes déployés ailleurs avec des voitures motorisées sur pneus, capables d'une adhésion beaucoup plus performante.

    L'idée au cœur de ma proposition est une reconfiguration de la station Hôtel de Ville, permettant la nouvelle ligne E, arrivant depuis l'ouest via Saint-Paul, d'être raccordée au tunnel de la ligne A au niveau de la courbe entre la station HdV et le Pont Morand. Cela permettrait la ligne E de reprendre le passage au-dessus du Rhône et le parcours via les stations Foch et Masséna. Au-delà, plusieurs solutions existent pour compléter une liaison avec la Part-Dieu, mais ce dernier tronçon serait relativement court et donc moins coûteux à construire qu'une toute nouvelle ligne creusée depuis la Presqu'Île.

    En même temps, la ligne C serait prolongée depuis son terminus actuel à Hôtel de Ville, en-dessous des voies de la ligne A pour éventuellement remonter et reprendre le tunnel de cette dernière vers Cordeliers, pour continuer en direction de Perrache. À l'époque de la conception du métro, une ligne nord-sud reliant la Croix-Rousse et le cœur de la Presqu'Île était envisagée. Un chantier considérable s'avérera nécessaire pour reconfigurer la station Hôtel de Ville, mais en étant coincée an niveau sous-sol par les fondations des immeubles et d'autres obstacles dans toutes les autres directions, cette nouvelle configuration reste la seule possibilité de corriger l'erreur du passé, de sortir cette ligne C de son impasse et de la rendre rentable en la transformant en un axe majeur transversal.

    Dans sa configuration la plus basique, il y aurait donc une ligne E ouest-est, et une ligne C nord-sud. Quid de la ligne A ? Si on accepte le principe d'un maillage des lignes du métro (quelque chose qu'on a toujours épargnée sur le réseau lyonnais pour des raisons peut-être logistiques, techniques et/ou pour une meilleure lisibilité pour les voyageurs), on peut pousser cette hypothèse plus loin en imaginant plusieurs possibilités, que j'évoque ci-dessous.

    Pour retourner d'abord à l'enjeu de la continuation de la ligne E vers l'est, la première solution revient sur le plan à l'origine du métro de créer une bifurcation à l'est de la station Masséna, et un tracé sous le Boulevard des Belges en direction des Brotteaux. Depuis là, la ligne continuerait sous le Boulevard Jules Favre pour arriver à la gare Part-Dieu côté Vivier Merle, en parallèle avec la trémie routière et avec une correspondance directe avec la ligne B. Cependant, cette option ne prépare pas la ligne pour un futur prolongement à l'est de l'agglomération, et le sous-sol au nord du Boulevard Vivier Merle est congestionné par des autres structures de transports et un gros collecteur d'assainissement.

    Une autre possibilité serait plus pertinente. La ligne serait fourchée sous le Cours Vitton, au niveau du pont du chemin de fer, prenant une courbe pour passer sous l'axe Thiers, et une nouvelle station implantée en correspondance avec l’extrémité sud-ouest de la voie B à Charpennes. La ligne continuerait vers le sud pour arriver à la gare Part-Dieu, côté Villette.

    Les complexités liées à l'implantation des voies pour la ligne E dans l'espace limitée à Hôtel de Ville seront déterminantes à la question d'une simple reprise du tunnel vers le Pont Morand, ou d'une bifurcation permettant les lignes A et E de partager ce tronçon. Dans l'idéal, cette dernière possibilité est retenue, bien que cela nécessite un chantier plus lourd dans une tranchée couverte entre Hôtel de Ville et Cordeliers, afin que les voies de la ligne C remontent aux côtés de celles de la ligne A avant un éventuel raccordement. Le gros avantage, ce serait des services intercalés en provenance de Perrache et d'Alaï, et en direction de La Soie et la Part-Dieu. Si cela semble trop compliqué ou insuffisant pour le nombre de voyageurs prévus, il faut considérer :
    * Les nouveaux trains sur les lignes A et E peuvent opérer en mode UM à 4 caisses, et les stations sur le longueur de la ligne A sont déjà taillées pour cette éventualité (pour la ligne C par contre, les voies courtes des stations Croix-Paquet et Croix-Rousse poseraient un problème).
    * En mode automatique sans conducteur, on peut arriver à une intervalle de 1m30 entre trains, comme sur la ligne D actuellement en HP.
    En prenant en compte le temps pour les voyageurs de descendre et de monter, on arrive à un passage toutes les deux minutes sur les tronçons partagés, et un train en provenance/direction de chaque terminus toutes les quatre minutes, ce qui n'est pas pénible en matière de temps d'attente.

    Il n'y a pas une seule solution qui convient à tout le monde pour relier la Presqu'Île et la Part-Dieu. Si certains envisagent une liaison directe façon RER entre Perrache et Part-Dieu, d'autres plaident pour une correspondance à Bellecour, ou encore pour un passage via Cordeliers ou Hôtel de Ville. La meilleure solution est donc un bon maillage du réseau. Quand même, cette proposition de bifurquer la ligne A permettrait TOUTES les stations sur la Presqu'Île d'être reliées à la Part-Dieu sans correspondance, et cette nouvelle ligne A pourrait éventuellement servir comme la première moitié d'une nouvelle ligne circulaire desservant le cœur de la ville. Pour les voyageurs en provenance de Charpennes ou toutes les stations à l'est sur la ligne A, même dans la configuration la plus basique de ce nouveau réseau, une liaison directe entre ces stations et la Presqu'Île serait maintenue à Hôtel de Ville.

    Il faut rappeler que le principe de ma proposition est de pouvoir créer une ligne E reliant Alaï à la Part-Dieu plus rapidement et plus économiquement. Il n'exclut pas la possibilité de créer d'autres liaisons plus directes à une date ultérieure. Dans ce cas-là, les infrastructures créées pour cette ligne pourraient être réutilisées suite à une nouvelle restructuration du réseau.

  • Avis déposé par Monsieur Barral

    Lyon

    Le tracé et l'implantation des stations

    Autres

    Bonjour,

    Le trajet Alaï-Hôtel de Ville me parait le plus judicieux car il permet de desservir St Paul qui est mal desservi et d'alimenter si je puis dire la ligne C en la mettant en lien avec l'Ouest lyonnais.

    A l'avenir il faudrait envisager de poursuivre cette ligne E de Hôtel de Ville à La Part Dieu.

    Le métro à la Part Dieu ne dessert pas la gare mais le Centre Commercial.

    Sa conceptualisation à la base est une hérésie ! Il faut donc corriger cette hérésie.

    Il est dommage que le trajet n'ait pas été étudié ainsi , à savoir à partir de St Paul poursuivre vers Cordelier, Halle Bocuse (couloir de raccordement à Ligne B Place Guichard), Part-Dieu-Bd Villette Sud-Gare routière. C'eût été une ligne traversante de grande efficience.

    Cordialement

  • Avis déposé par Monsieur TARDY

    Lyon

    Le tracé et l'implantation des stations

    Libération / Constellation / Ménival

    Je pense que la desserte de Ménival est indispensable et ne doit pas être une option vu la densité du quartier (et l'identité du lieu en tant que quartier à part entière), quant aux stations Constellation ou Libération , les deux me semblent trop décentrées pour être intéressantes et difficilement accessibles (par exemple pour quelqu'un qui souhaiterait y déposer sa voiture pour poursuivre en métro), je suis étonné que le centre de la Demi Lune qui a connu une forte évolution démographique, une grosse densification, ne soit pas desservi? D'une façon générale je suis étonné que l'on planifie les réseaux de transports en communs après avoir densifié l'agglomération et non l'inverse. Avec le PLU et maintenant le PLU H nous savons d'avance les zones qui vont être densifiées et il serait intéressant d'anticiper les infrastructures. Cela permettrai immédiatement aux nouveaux résidents d'adopter les transports en communs plutôt que de se débrouiller avec leur voiture ou leur propres moyens avant de voir les desserte en transport en communs arriver.
    Je comprend qu'une station située vers la promenade des Tuilleries ou la place Vauboin à Tassin serait décentrée par rapport au tracé Lyon centre/Alaï mais il faudrait au moins prévoir un tracé en fourche (ce que l'on retrouve sur plusieurs lignes de métro parisiennes) avec une antenne allant vers Alaï et l'autre qui irait vers Les Tuileres/Hotel de Ville de Tassin puis poursuivant vers la gare SNCF Ecully la Demi lune (à terme elle pourrait même soit descendre vers la rue Mariette soit remonter vers le centre d'Ecully).
    Quant au style de métro je trouverai intéressant de prévoir une prolongation possible, c'est d'ailleurs fréquent en Allemagne où l'on construit facilement des lignes mixtes (modèle que l'on retrouve aussi à Rouen) :en métro enterré dans le centre et en aérien en périphérie, que l'on peut ainsi facilement prolonger au fur et à mesure de l'extension urbaine.
    En effet on voit bien qu'à terme il serait intéressant de prolonger la ligne d'Alaï vers Francheville Bel Air/ Craponne par exemple.

    A l'autre bout de la ligne et si l'on choisi la station Bellecour il serait intéressant de poursuivre vers la Rive Gauche du Rhône en direction de La Part Dieu (mal desservie depuis la Presqu'île) je vois par exemple tout à fait un tracé avec des stations à la Préfecture, puis le Nouveau Palais de Justice (manque cruel de métro quant on voit la fréquentation intense de ce lieu) et enfin la Part Dieu/côté Villette.

  • Avis déposé par Monsieur VENTURA

    LYON

    Le tracé et l'implantation des stations

    Autres

    Bonjour,

    Cette ligne de métro E doit impérativement partir de Part Dieu ( Gare SNCF), et passé par Bellecour, pour offrir un choix pour le déplacement et surtout des correspondances.

    Par contre, à ce jour, c'est peut-être une erreur de vouloir l'arrêter sur le quartier de l'Etoile d'Alaï, alors que le secteur de Craponne est en plein développement et surtout ce qui offrirait une possibilité aux habitants d'une partie des Monts du Lyonnais de ne pas venir jusqu'au centre avec leurs véhicules.

    Je verrais bien le terminus dans le quartier des Tupiniers à la sortie de Craponne, s'endetter pour s'endetter autant faire les travaux car dans 40 ans "on se posera la question pourquoi la ligne E est passe venu jusqu'à la sortie de la Métropole", ce qui désenclaverait de nombreux axes routiers de l'agglomération ouest de Lyon.

    Et surtout quelle aménagement autour des stations?, A -t-on prévu un ou des parc(s) relais, La Gare SNCF Tassin Alaï est-elle pris en considération, car un Tram - Train passe sur cette ligne (Brignais - Lyon St Paul)

    Cordialement

    Lionel VENTURA

  • Avis déposé par Monsieur Gouessan

    STE FOY LES LYON

    Autres

    Autres

    Bonjour
    Un tramway permettant de desservir également les secteurs de sainte-foy les lyon, par exemple en antenne, me paraît plus adapté qu’un métro. Le coût en serait certainement beaucoup moins élevé. Actuellement sainte foy n’est desservi que par une ligne de bus 49 peu attractive. résultat la voiture est encore le moyen le plus rapide pour descendre sur Lyon.
    je vous suggère de regarder les propositions sur ce site : http://transporturbain.canalblog.com/archives/2019/03/03/37127684.html
    cordialement

  • Avis déposé par Monsieur Montagnier

    Lyon

    Le tracé et l'implantation des stations

    Autres

    Il me semble indispensable de prévoir un tracé jusqu'à La Part-Dieu avec desserte de Saint-Paul et Hôtel de Ville. L'utilité du métro E n'en serait que renforcée. Cela faciliterait également la desserte de La Part-Dieu depuis la ligne C (une seule correspondance).