Vos avis

Retrouvez ici tous les avis émis par les participants sur le projet de création d'une nouvelle ligne de métro depuis l'ouest de l'agglomération lyonnaise.

vos avis

Filtrer :

  • Avis déposé par Monsieur Bécart

    Lyon

    La connexion aux autres modes de transport

    Autres

    Le projet de Métro E est la bonne réponse aux enjeux de mobilité et aux contraintes de ce secteur. Il trouvera d'autant plus facilement sa clientèle qu'il sera facilement accessible à pieds et à vélo. Si les aménagements de voirie relèvent de la compétence de la Métropole de Lyon, il est néanmoins dans l'intérêt du Sytral de défendre auprès de ses partenaires l'intérêt des aménagements cyclables et de la densification urbaine autour des futures gares du Métro E. Par ailleurs, il est de la responsabilité du Sytral d'intégrer, dès le début des études, la réalisation de parcs de stationnement vélo ambitieux ; un métro se construit pour l'avenir : 500 places vélo par station ne seront pas de trop en 2030. Enfin, il conviendra de doser avec vigilance la capacité du stationnement automobile, sous peine de créer un effet d'opportunité pour le trafic routier qui concurrencera d'autres modes (trains express régionaux, autocars) et engorgera les communes de l'ouest lyonnais.

  • Avis déposé par Monsieur Dubois

    Lyon

    La connexion aux autres modes de transport

    Autres

    Il paraît indispensable que le métro E se connecte directement à Part-Dieu afin de permettre une vraie interconnexion avec toute la métropole et au delà.
    Pour une ligne pendulaire s'arrêter à Bellecour est en non sens qui viendrait surcharger les métros déjà pleins, et se répercuter ensuite sur Saxe-Gambetta.
    Dépenser autant d'argent ne peut se concevoir que si cela apporte un vrai plus à l'agglomération. Aller jusqu'à Part-Dieu permettra une fréquentation supérieure, et des liaisons qui manquaient vraiment à la métropole

  • Avis déposé par Monsieur MAILLOT

    Francheville

    La connexion aux autres modes de transport

    Autres

    Je suis favorable au Metro E (tracé Alaï – Bellecour) AVEC DES ACCOMPAGNEMENTS INDISPENSABLES :

    Cette nouvelle ligne doit être conçue comme l’axe structurant majeur pour le développement nécessaire des transports en commun vers l’Ouest Lyonnais.

    Ce projet n’a de raison d’être que s’il est accompagné dans le même temps des actions suivantes :

    1- Il faut densifier le réseau de surface pour rejoindre les nouvelles stations de métro au plus vite.
    Des liaisons fortes doivent être créées sous forme de tram ou de bus à site propre pour drainer à la fois en étoile (vers les monts du Lyonnais : Grézieux, Vaugneray, Brindas, Messimy, Marcy l’Etoile), mais également en périphérie avec des liaisons fortes entre Ecully, Francheville, Chaponost, St Foy, St Genis Laval et Oullins.

    2- Il faut dynamiser la ligne de tram-train Brignais – Lyon St Paul (avec liaison à Alaï) en l’intégrant au réseau TCL avec une même tarification, en doublant les voies (même sans le tunnel des Deux Amants dans un premier temps) pour augmenter les fréquences , et en étendant rapidement cette ligne jusqu’à Givors (ébauche du RER à la Lyonnaise).

    3- Il faut clairement opposer la voiture aux transports en commun en zone dense, c’est une question de santé publique. Il faut abandonner le projet Anneau des Sciences.

    4- Il faut développer les parcs relais en périphérie plus éloignée (extrémité de la ligne c24 vers Grézieux par exemple), pas à Alaï.

    5- Il faut dès maintenant envisager l’extension de cette ligne E à la gare de la Part Dieu. (cohérence avec les aménagements à long terme du nœud ferroviaire Lyonnais dont cette gare de la Part Dieu et les 12 lignes SNCF qui la rejoignent sont le cœur du problème).

    On doit imaginer la ville dans 50 ans. Le métro est un premier élément structurant à l’Ouest. Mais il ne faut pas refaire les erreurs du passé.
    On déclasse aujourd’hui une autoroute traversant Lyon.
    On ne peut plus prévoir un périphérique sur une zone dont on ne verra plus la limite avec le centre bientôt.
    On doit déclasser également Laurent Bonnevay et le tronçon Nord. Enfouir une autoroute ne supprime pas la pollution. La voiture électrique individuelle n’a pas d’avenir au plan écologique (production et recyclage des batteries très problématique, production d’électricité nucléaire augmentée).
    Opposer la voiture aux transports en commun, c’est par exemple, développer d’avantage les sites propres ce qui induit plus d’efficacité et donc plus d’attractivité. C’est aussi récupérer les investissements prévus pour le périphérique voiture au profit d’un développement des transports en commun (Métro et Tram et Bus).
    La Zone à Faible Emission mise en place sur Lyon et une partie de Villeurbanne devra être rapidement étendue, il faut donc anticiper et développer une offre attractive des transports en commun.

    Un utilisateur régulier des TC sur trajet Domicile – Travail à Gerland (Vélo, Tram-train, Ligne D et B)

  • Avis déposé par Monsieur Klopfenstein

    Villeurbanne

    Le tracé et l'implantation des stations

    Autres

    Terminus Part-Dieu

    Avec le nouveau parking qui va être construit sous la place Béraudier, la station de métro pourra éventuellement se realiser directement dans l'ancien parking sous la place de Francfort qui est relié à la gare. Probablement économique.

    Un réel avantage pour les touristes et habitants.

  • Avis déposé par Monsieur Zuccarello

    Pont de Chéruy

    La connexion aux autres modes de transport

    Autres

    Madame, Monsieur,
    Au regard des documents présentés lors de cette concertation d'une nouvelle ligne de métro E, le choix de la création de la ligne de métro semble privilégié même si financièrement c'est le projet le plus coûteux (1,2 Milliards d'euros, voir plus), face à d'autres modes de transports moins onéreux qui ne sont pas retenus pour des problèmes d'occupation de la voirie ou de forte pente du profil topographique pour certaine partie du tracé dans le cas du tram ou le BHNS, ou bien pour une question d'intégration paysagère et de moindre capacité pour transporter un nombre important de voyageurs pour le transport par câble (maximum de 4200).
    La création de cette nouvelle ligne de Métro E n'aura du sens que s’il est prévu que celle-ci soit prolongée vers le cœur de l'agglomération et connecter aux stations des lignes fortes des métros et les gares SNCF.
    Quel tracé Alai-Bellecour, Alaï-Hôtel de Ville ou autre ?
    Pour faire le bon choix, il faut permettre la connexion à un maximum de lignes existantes tout en limitant le nombre de correspondances qui rallongeraient les temps de parcours. Il faut prendre en compte des flux de voyageurs qui viennent de la périphérie et assurer le meilleur maillage.
    Le tracé Alaï-Hôtel de Ville permettra une correspondance avec les lignes C et la ligne A.
    Le tracé Alai-Bellecour permettra une correspondance avec les lignes D et la ligne A.
    Dans les 2 cas, cela nécessite une correspondance via le métro A pour atteindre la gare SNCF de Perrache et deux correspondances pour atteindre la gare SNCF de la gare de la Lyon-Part-Dieu ainsi que le pôle d'entreprises de bureaux et commerces avec plus de 2500 entreprises à l'heure actuelle, voir beaucoup plus avec les projets en cours de réalisation (nouveau pôle d'échange multimodale, nouveau quartier, nouvelles tours).
    S’il faut faire un choix ; c'est bien celui de Alai-Bellecour qu'il faut retenir et voir sa prolongation jusqu'à Lyon-Part-Dieu.
    Si un autre tracé peut être proposé ou étudié, ce serait celui d'Alai (Gare SNCF) à Perrache (Gare SNCF, métro A) pour voir sa prolongation jusqu'à Lyon-Part-Dieu (Gare SNCF et RhôneExpress) via Jean-Macé (Gare SNCF + métro B), et Garibaldi (Métro D).
    Pour conclure, il ne faut pas que le budget important consacré pour ce projet freine d'autres projets sur d'autres secteurs que le SYTRAL se doit de développer comme dans l'Est de Lyon sachant que le déclassement de la A6/A7 va amener une augmentation importante du trafic routier sur la Rocade-Est et la A423 !

  • Avis déposé par Monsieur PERICHON

    LYON 08

    Le tracé et l'implantation des stations

    Libération / Constellation / Ménival

    Certains ont avancé l'idée d'un prolongement au-delà d'Alaï-gare : Francheville ? Craponne ? Vaugneray ??
    Mais le mode métro est-il le plus approprié, compte-tenu d'une dispersion en "éventail" ?
    Une poursuite par un autre mode type tramway ou Bus à Haut Niveau de Service ou BHNS avec sites propres en totalité ou en partie, ne serait-elle pas plus intéressante ? Coût, délai de construction, desserte plus fine, variantes... ?
    Dans ces conditions, pourquoi ne pas privilégier un tracé le plus rapide possible entre "Point du jour" et "Alaï-gare", par l'avenue Joliot Curie?
    Grâce aux hectomètres ainsi économisés, d'envisager un prolongement en direction de Tassin "Carrefour de la Libération", en attendant un prolongement en direction de Gare de Vaise, station multimodale, via Tassin Hôtel-de-Ville, Horloge, Pont d'Ecully, rues Marietton et Saint-Simon ??
    En ce qui concerne le prolongement en direction de Part-Dieu, qui s'impose largement, sera-t-il lié à la première phase ou bien fera-t-il l'objet d'une deuxième phase de travaux ?
    Fera-t-il l'objet d'un tracé propre ou reprendra-t-il en partie un tracé existant ?
    Par exemple, en scindant en deux l'actuelle ligne "B" en deux, à hauteur de Saxe-Servient :
    - une ligne "B" en provenance du Sud, et en direction du Nord > Saxe-Lafayette > Foch-Roosevelt > Foch-Duquesne > Parc de la Tête d'Or > Cité internationale : Interpole, Centre des Congrès et Amphithéâtre ??
    - une ligne "Ebis" en provenance de Charpennes, Brotteaux, Part-Dieu, Saxe-Servient > Childebert-République (métro A) > Jacobins-Célestins > Bellecour ?? Option : à partir de Brotteaux, desservir sucessivement Part-Dieu-Villette et Part-Dieu-Centre commercial ?

  • Avis déposé par Madame Renaud Goud

    Chassieu

    Les services

    Autres

    Afin de favoriser l'accès serein à toutes les personnes qui en ont besoin, il faut que les transports urbains soient gratuits.

  • Avis déposé par Monsieur CHARMOT

    TASSIN LA DEMI-LUNE

    Autres

    Libération / Constellation / Ménival

    Le Conseil Municipal de Tassin la Demi-Lune, réuni le 27 mars 2019,

    à l’unanimité des membres,

    1) EMET un avis favorable au tracé entre Alaï et Bellecour qui apporte une meilleure cohérence d’ensemble au réseau de transports en commun, permettant d’atténuer la fracture existante en termes de déplacements entre l’ouest et le reste de l’agglomération, de créer la transversalité Ouest-Est, et d’envisager un futur prolongement vers Part-Dieu.

    2) EMET un avis favorable à l’implantation d’une station à Libération qui est la plus pertinente au regard du nombre de logements desservis, du nombre de commerces et d’équipements publics à proximité existants ou en projet dans le quartier, des nombreuses interconnexions du carrefour avec les lignes de transports en commun, tenant compte de son développement futur et des orientations d’aménagement énoncées dans le PLU-H.

    3) DEMANDE l’insertion dans le registre de la concertation préalable encadrée par les garants de la CNDP les observations et préconisations suivantes :

    - Que la création de la ligne de Métro E puisse permettre d’accompagner le déclassement autoroutier A6/A7 et de faire d’Alaï un futur nœud multimodal.

    - Qu’une possibilité d’accès à la gare Saint Paul soit parallèlement encouragée par un doublement du tunnel des deux Amants et par une tarification unique relevant respectivement des deux autorités organisatrices des transports, la Région Auvergne Rhône-Alpes et le SYTRAL.

    - Que le principe d’un Pôle multimodal à Alaï puisse permettre d’envisager dans le futur un prolongement de la ligne de métro et en termes de déplacements publics, une évolution de l’offre de transports en commun.

    - Que cette offre de transports en commun s’accompagne de la poursuite des études devant conduire à la mise en œuvre de l’Anneau des Sciences à horizon 2030, indispensables pour boucler le contournement de la Métropole de Lyon souhaité et voulu autant par les métropolitains que par les automobilistes qui ne font que transiter.

    - Que soient prévues des capacités adaptées de stationnements avec la création de parking-relais en amont d’Alaï.

    - Que la réduction des émissions de gaz polluant du fait de l’arrivée du métro E soit accompagnée par l’extension de la ZFE (zone de faibles émissions) tout en se donnant les outils pour ne pas entraver de développement économique et la liberté de circulation.

    - Que soit garantie, de manière générale, la requalification des voies et des itinéraires routiers, cycles et piétons, d’accès aux stations Libération en cœur de ville et Alaï, notamment depuis le sud et l’ouest de la commune et au-delà en provenance des communes du territoire Val d’Yzeron.

    4) CHARGE Monsieur le Maire de l’exécution de la présente délibération.

    Pascal CHARMOT
    Maire de Tassin la Demi-Lune

  • Avis déposé par Madame HARTMANN

    Craponne

    La connexion aux autres modes de transport

    Autres

    Bonjour,
    Le projet de métro E me parait dans son scenario "alaï - hôtel de ville" très parallèle au tracé de la ligne ferroviaire du tram train de l'ouest lyonnais. Même si le projet de Métro en tant que tel est très intéressant, je pense qu'il faudrait étudier une alternative de développement du tram train, avec déblocage du verrou des deux amants (portion à une voix), et faire porter l'effort d'investissement à un prolongement de la voie de St Paul à Part Dieu, en étant consciente de la difficulté de l'exercice, dans la mesure où il s'agirait d'un projet porté par une autre maîtrise d'ouvrage.

  • Avis déposé par Madame Bouvier

    Craponne

    La connexion aux autres modes de transport

    Alaï

    - Cette nouvelle ligne a vocation à éviter la voiture individuelle dans le secteur TASSIN et dans le centre ; mais pas à développer les trafics routiers en voiture particulière en provenance des communes extérieures à l’ouest.
    - Cette nouvelle ligne jouera pleinement son rôle si elle reprend des trafics routiers hors transports en commun qui existent aujourd'hui sans en attirer de nouveaux. Elle ne doit pas aggraver la situation sur les communes plus à l'ouest (voies urbaines encore plus encombrées, dégradation du cadre de vie).
    - Si cette nouvelle ligne attire de nouveaux déplacements depuis la périphérie, ce doit être grâce à des transports en commun renforcés, plus efficaces (fréquence et confort) et avec des parcs-relais aux terminus des lignes concernées (tout particulièrement C24 côté BRINDAS et GREZIEU-la-Varenne).