Le tracé et les stations

Le projet de tracé de la nouvelle ligne de métro E s’étend du secteur de la gare d’Alaï, à Tassin-la-Demi-Lune, en limite de Francheville, jusqu’au centre de Lyon. Deux scénarios de tracé ont été retenus et sont actuellement à l’étude : l’un en terminus à la station Bellecour et l’autre à la station Hôtel de Ville. L’implantation des stations est elle aussi à l’étude. Selon le scénario retenu, la nouvelle ligne comporterait 5 à 7 stations.

Deux scénarios possibles

Alaï < > Bellecour

  • 6 000 m d’infrastructures en tunnel, avec 5 ou 6 stations.
  • Nouvelle ligne en correspondance avec les lignes de métro A et D.
  • Ce scénario offre une connexion très attractive vers le coeur de la Presqu'île de Lyon.

Alaï < > Hôtel de Ville

  • 6 600 m d’infrastructures en tunnel, avec 6 ou 7 stations.
  • Nouvelle ligne en correspondance avec les lignes de métro A et C.
  • Ce scénario offre une connexion très attractive vers l'hyper-centre de Lyon.
dessin de la ligne

Carte des scénarios de tracé de la ligne

 

Définir les zones d’implantation des stations

Le métro ligne E a pour principal enjeu de connecter les différentes centralités de son secteur d’implantation : Alaï, Libération, Constellation, Ménival, Point du Jour, Saint-Irénée, Trion ainsi que Saint-Paul dans le scénario Hôtel de Ville.

Sur le tracé général de la ligne, deux zones proposent des variantes pour le choix de l’implantation des stations :
• Périmètre 1 : Constellation ou Libération + Ménival
• Périmètre 2 : Saint-Irénée ou Trion

Qu’est-ce qu’une centralité ?

C’est une zone d’attractivité qui est, par ses caractéristiques, un point fédérateur du tissu urbain. Elle associe des lieux de passage, des commerces de proximité et une densité de population et d’emploi supérieure à la moyenne.

 

Les centralités concernées par le projet

 

  • Alaï
Croisement Alaï

Vue du croisement de la rue Joliot Curie et l'avenue de Chater


© Maxime Brochier

Alaï fait face à un véritable enjeu d’organisation de l’intermodalité : elle réunira une liaison halte SNCF, la Ligne Express de l’Ouest Lyonnais (LEOL : la C24 et C24E), un pôle bus et un parc relais, en connexion avec la porte du futur Anneau des Sciences, ainsi que la station terminus de la ligne E. L’objectif sera également d’améliorer les liaisons des modes actifs (marche et vélo).

 

  • Libération / Constellation
Croisement libération constellation

Vue du croisement de l'avenue Charles de Gaulle, l'avenue du Général Brosset et de la rue Francois Mermet


© Maxime Brochier

Marquée par la présence d’équipements administratifs, sportifs et culturels, ainsi que par la disponibilité de foncier constructible, cette centralité présente un fort potentiel de développement.

> L’arrivée d’une nouvelle offre de transport efficace comblerait un manque tout en accompagnant la dynamique de renouvellement urbain.

 

  • Ménival
Vue de l'avenue du général eisenhower

Vue de l'avenue du Général Eisenhower 5


© Maxime Brochier

Ayant fait l’objet d’un Cucs (Contrat urbain de cohésion sociale) et classé « quartier de veille active », Ménival se caractérise par de forts enjeux de renouvellement urbain. Des projets de logements, d’équipements publics ou d’intérêt général sont prévus afin d’accompagner sa transformation.

> Une nouvelle offre de transport permettrait de rendre le secteur plus attractif et d’offrir aux habitants une meilleure desserte vers les bassins d’emplois.

 

  • Point du Jour
place point du jour

Vue de la place des Compagnons de la Chanson 4


© Maxime Brochier

Cette centralité se caractérise par un tissu résidentiel diversifié, de nombreux commerces de proximité, des équipements culturels et sportifs, ainsi que des établissements scolaires ou hospitaliers et des espaces verts de qualité.

> Le métro viendra renforcer son attractivité et son accessibilité, tout en conservant la dynamique actuelle.

 

  • Saint-Irénée
place saint-Irénée

Vue de la place Saint- Irénée


© Maxime Brochier

Saint-Irénée devrait accueillir à l’horizon 2030 plus de 500 nouveaux logements autour de l’axe de la rue Commandant Charcot, déjà particulièrement congestionné.

> Une nouvelle offre de transport en commun accompagnerait ces programmes et contribuerait à limiter les nuisances liées au trafic automobile.

 

  • Saint-Just / Trion
Vue du groupe Scolaire Ferdinant Buisson

Vue du groupe Scolaire Ferdinant Buisson


© Maxime Brochier

Bénéficiant d’aménagements paysagers de qualité et de la présence de commerces de proximité, cette centralité fait partie du périmètre du site historique de Lyon inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco et du projet « Grand site de Fourvière », qui vise à améliorer l’accueil et l’accessibilité dans ce secteur.

> Un double enjeu pour l’offre de transport pour ce quartier : assurer des correspondances fluides entre les liaisons de bus, de funiculaire et de métro tout en essayant de conserver l’espace d’échange au niveau de la place de Trion, et en renforçant l’intermodalité avec les modes actifs.